captures editions

 



edition

   
Newsletter :
inscription   désinscription
edition


Valérie Cudel
1 rue Gutenberg
F - 26000 Valence
+ 33 (0)4 75 78 45 14
+ 33 (0)6 33 56 50 26
contact@captures-editions.com
 
 

Niek van de Steeg

 
ruiz book livre

Niek van de Steeg, The House of Raw Matter, 2017

Format à la française : 21 x 26 cm, 36 pages imprimées en quadrichromie reliées par deux point métal.
Version anglaise avec un insert en français.
Tiré à 500 exemplaires.
ISBN: 978–2–9533912–5–1
Prix : 18 €.

commander

La publication La Maison de la Matière Première fait suite à l’édition de 15 tirages de tête réalisés dans le cadre des expositions aux Centres d’art Le LAIT à Albi et Art3 à Valence, en 2012.
Pour cette édition, Niek van de Steeg intensifie cette épopée sur le thème de la matière première, avec l’ajout d’un quatrième portrait, celui d’un pêcheur, Cédric Giroud dont l’histoire est liée à une huile synthétique visqueuse détectée dans le Rhône, le polychlorobiphényle, communément appelé PCB.
Depuis le début des années 1990, Niek van de Steeg développe des formes comme des fragments du réel qui sont à la base de la construction qui s’incarne à chaque fois dans l’exposition, centre de son processus créatif. Après Le Pavillon à vent, la T.G.A.D. et ses différents développements, c’est La maison de la matière première qui sert à l’artiste à interroger le principe de réalité, celui de l’exploitation et de ses réseaux.
Que se passe-t-il avant que la matière première arrive, après différentes transformations, sur le marché ?
Après le café, Niek van de Steeg s’intéresse à l’amiante et à l’uranium. Comment l’homme sculpte-t-il le territoire pour prélever ces matières premières ? De cette exploitation naissent des paysages emblématiques de la création humaine. Alors l’artiste y déroule le fil d’une histoire qui emprunte des chemins fragmentés de ce que les documents nous apprennent ; du début de l’exploitation jusqu’à la phase actuelle et son devenir.
Il utilise le gros plan, les éléments constructifs, la vue d’ensemble, les articles de presse, le portrait, pour imaginer et construire une structure qu’il lui sert de fil rouge. Cette structure en bois, le socle et fondation de la MMP, devient dans ses dessins un ensemble composé d’éléments, à la façon d’un puzzle. On y reconnaît de nombreuses figures, des figures de l’histoire, de la sculpture, de la peinture. La matière première s’enrichit de tous les points de vue que Niek van de Steeg met en scène dans un montage vertigineux.
Lise Guéhenneux
Octobre 2012, texte écrit à l’occasion de l’exposition à Art3 Valence
11/10 – 17/11/2012

Stockholder
   
   
   
 
 
 
vaoweb.com Internet valence